221 - Paroles actuelles dans des anciens prédicateurs

Ainsi les jours de Noël vont apparaître de nouveau au moment où le soleil renaîtra au firmament. 

Dans une grande partie du monde, les émotions sont animées, ce qui est aisé maintenant que le soleil - le stimulant de la conscience-de-la-personnalité - possède son plus faible rayonnement.  

L'occident affamé d'émotions se prépare avec joie pour une agréable fête de Noël. 

L'enfant Jésus légendaire est lentement mais sûrement refoulé et remplacé par le généreux Père Noël, et de nombreux mouvements religieux s'efforcent d'éveiller leurs infidèles-croyants à un sentiment religieux renouvelle. 

Ils doivent, pour ce faire, avoir recours aux voyages-organisés-de-Noël, tant vantés partout, où toute la famille pourra éprouver le Noël joyeux avec les usages populaires étrangers. 

En Néerlandais, il n'y a qu'une différence de deux lettres entre: Kerstmis (Noël) et kermis (Kermesse).  

Entre les foules qui adorent dans la nuit de Noël l'enfant Jésus de pierre, et ceux qui, dans cette même nuit, portent un toast au Père Noël, se trouvent les groupes minoritaires et. les individus qui essaient de réfléchir sur la Source d'où tout ce tapage-de-Noël est né. 

De nombreux aspects ont contribué à ce que justement le solstice d'hiver soit retenu pour en faire une légende universelle de l'histoire extérieure. Le but principal était cependant, et comme toujours, la psychologie de la masse qui a besoin d'une déité pour pouvoir continuer d'exister en tant que foule. 

Et les foules sont des réactions nécessaires auxquelles les guides rechargent leurs accus.  

La psychologie est actuellement une science reconnue partout, et elle puise dans le fond caché des êtres humains, leur intentions les plus secrètes, et ainsi les démantèlent.  

Les foules religieuses sont vues comme des "animaux monstrueux" qui ont besoin d'une idole pour apaiser leurs frustrations, leur faim et leurs émotions.  

La psychologie est ainsi devenue antireligieuse, elle a découvert le motif de la tromperie-religieuse-de la masse, et elle s'abandonne dans l'agression contre les sentiments que les guides religieux exploitent afin d'exciter les foules à un fanatisme sans borne. 

Pendant Noël, on éprouve toujours une explosion d'émotions - les sphères éthériques sont remplies de créatures qui se rassasient des éthers-lumière sacrifiés, tout comme dans les sphères visibles, il y a d'innombrables êtres qui se remplissent de mangeaille. 

C'est devenu la fête de la satiété matérielle et éthérique. 

Il n'y a pas un festin qui ne sème plus un tel désarroi dans les champs éthériques, que les jours de Noël - et à cela, les 2000 ans de Christianisme n'ont rien pu changer. 

Pour la célébration d'un messie, il y a des milliers de victimes qui doivent laisser couler leur sang éthérique et matériel, et par ces sacrifices du sang, les émotions et les sentiments sont vivifiée et s'y enivrent.  

Cela n'a pas aidé - tout au moins très peu - à ce que des voix s'élèvent pour crier leurs protestations, à ce que des archéologues et autres spécialistes affirment que la naissance de Jésus est un événement universel qui provient d'une époque plus lointaine que l'époque chrétienne, et à ce que le Solstice, représenté par un arbre de Noël mourant et décoré, symbole absolument païen, est une fête des adorateurs du soleil, une fête des hérétiques qui dans le renouveau de la force solaire, commémoraient l'intensification de l'animation spirituelle.  

Longtemps avant notre ère chrétienne, les hindoux et les Zoulous primitifs commémoraient la naissance de Salivahana. 

C'était un enfant qui devint plus tard un homme intègre et juste, et qui précéda toute l'humanité et le monde entier sur le chemin de la Vertu, et finalement conduisit les âmes au Bonheur Eternel. 

Il était né d'une vierge, et à l'âge de cinq ans, il irrita un empereur qui chercha à le tuer. Dans un âge encore très jeune, il surprit les grands et le Conseil des Anciens par son savoir extraordinaire, et à sa naissance, les grande esprits descendirent du ciel pour l'accueillir et l'adorer. 

C'était Salivahana, ainsi qu'il est décrit dans le Aqui-Puruna. 

Pour l'homme ésotérique, il n'est pas tragique que l'homme de notre temps, se détourne du récit enfantin de Jésus - ce qui est bien plus triste, c'est que le noyau secret, l'ésotérisme menace d'être oublié par le vide qu'une mentalité antireligieuse a prescrit. 

Le sentiment et la spiritualité ne sont pas synonymes, bien que les foules confondent l'émotion avec la religion. 

Au lieu de se remplir la panse avec un dîner de Noël abondant, et de narcotiser ses organes des sens, il serait mieux de retourner vers la fête païenne du solstice, et avec un instinct purement naturel, reconnaître la prodigieuse analogie entre l'Esprit et la nature. 

Dans la grotte illimitée de notre système solaire, le soleil retrouve la force de renaître - tout comme dans la grotte de l'être humain, les forces doivent être rassemblées pour une renaissance spirituelle. 

Pendant les jours obscure avant Noël, de nombreuses personnes éprouvent un état d'âme dépressif parce que la force motrice biologique ne les stimule pas assez, et parce qu'eux-mêmes ne possèdent pas de "remplaçant", ne serait-ce que pour remplacer pendant quelques semaines la force du soleil. 

Celui qui souffre d'un manque d'énergie, un manque d'esprit intérieur et de lumière intérieure, aura beaucoup de mal à passer le temps de Noël.  

Sa seule consolation est qu'il puisse éventuellement s'oublier dans des étourdissements, des festivités extérieures, qu'il puisse s'entourer d'amis joyeux et de convives pour ainsi noyer son vide individuel et sa solitude dans une boisson excitante. 

Plus l'humanité devient vide intérieurement,  plus exubérantes deviennent les manifestations religieuses et les festivités lors des jours de fêtes carillonnés. 

La pauvreté intérieure se laisse volontiers recouvrir par l'abondance extérieure et le tumulte. De tels faits remplissent de tristesse l'homme gnostique et ésotérique - cette tristesse remplit son cœur lorsqu'il se souvient des anciens tempe où les Gnostiques commémoraient la fête-du-solstice dans une humble grotte, assis autour d'une table rustique parfois recouverte d'un drap blanc, tandis que la cérémonie ne consistait qu'en un rituel plein de dévotion, en une méditation et une réflexion intensive. 

La vive protestation contre les festivités extérieures et la spéculation sur les basses émotions a engendré les hérétiques. 

La pensée universelle qui est éveillée par le solstice doit conduire l'homme, à un approfondissement, et justement, en cette période privée de soleil, l'homme devrait employer ses heures à percer son écorce extérieure devenue plus tendre, afin de creuser vers son être véritable. 

La fuite de la masse vers le vide et le rassasiement de l'oubli, apportent  irrévocablement leur compte. On commence la nouvelle année sans l'inspiration spirituelle qui serait possible justement dans cette période du solstice, et l'on devra de nouveau survivre une année de vide intérieur avec comme seule fin: un vide intérieur encore plue grand, une dépression, une solitude et une fuite répétée dans une anesthésie encore plus forte. 

Qu'est-ce qui nous empêche de commémorer Noël dans notre propre grotte de Bethléem, nous retirant des festivités extérieures et nous enfermant dans notre petite grotte.  

Envoyant nos pensées à l'Esprit, avec concentration et considération, essayant d'attirer l'homme intérieur au dehors pour qu'il puisse s'unir avec l'Esprit du Soleil qui l'embrassera avec Amour. 

La régénérescence dans laquelle le soleil cosmique noue précède, est un processus inné auquel, aussi bien l'homme intérieur que l'homme extérieur peut être attentif! 

Vivre - signifie, se renouveler continuellement ! La Vie intérieure signifie - rassembler les forces avec lesquelles le renouvellement pourra être réalisé à chaque occasion. 

La Mère-nature est sage et elle sourit des présomptions de la science, tout comme elle pleure l'ignorance des hommes qui délaissent sa sagesse et ses trésors. 

La régénérescence dans le Seigneur, comme le dit le chrétien dogmatique, ne se réalise pas sous le chant des psaumes, ou en écoutant l'évangile sous l'arbre de Noël, ou en célébrant la fête sous les branches de houx.  

La Régénérescence a lieu pendant l'heure la plus noire, dans une grotte solitaire, à la place où se trouve la Maison des Pains - Bethléem - le Temple intérieur qui doit recevoir chaque jour le Pain Spirituel pour pouvoir garder la Flamme brûlante sur l'Autel du Saint des Saints!  

L'heure la plus noire de votre vie est en général - si vous êtes un homme ésotérique - votre heure de naissance, le temps de revirement. La nature connaît ses heures noires et ainsi chaque créatures devra connaître ses heures les plus noires.  

Ne les laissez pas passer sans les utiliser, mais lisez dans le Livre de la nature comment la lumière naquit de l'obscurité. 

L'homme qui va superficiellement son chemin de vie, ou qui renonce à lui-même dans les festivités superficielles, est comme une plante sans terre, sans la douceur des ténèbres et sans le trésor du secret. 

Il ne trouvera jamais la graine de son existence, et ne saura pas non plus qui il est.  

Car il fuit les ténèbres, le noir, la couleur d'où naissent toutes les couleurs de la vie. 

Pourquoi - homme de l'Ere d'Aquarius - avez-vous peur de contempler les profondeurs de la vérité? 

Pourquoi vous cachez-vous derrière les branches mourantes d'un simple arbre de Noël où les boules-de-couleur sont les interprètes d'une fausse joie.  

Déplacez-vous dans les pensées cachées du temps présent, dans lesquelles l'homme aspire aux anciennes époques, et retournez avec votre imagination vers la grotte de la Régénérescence, où la simplicité de la Vérité Absolue met l'homme en état d'allumer sa Flamme intérieure à l'Arbre-de-vie individuel. 

Témoignez que vous êtes une créature digne de la sage Mère-nature, découvrez à nouveau que pour commémorer la fête de la Régénérescence, il ne faut que savoir allumer les Lumières à un Arbre-de-Vie vigoureux et fort - toutes les autres lumières sont indignes pour une telle commémoration! 

Vous êtes un enfant prodigieux qui est né du sein de la Matéria-Mater lorsque vous avez édifié votre Arbre-de-Vie, et que vous prenez votre nourriture-de-vie des entrailles des nuits de la nature. 

Que votre Arbre-de-Vie soit dignement nourri, et que la nourriture soit transformée en la nimbe resplendissante d'une Couronne septuple. 

Alors vous serez appelé: File des Deux Mères - 

La Vierge Blanche, et la Vierge Noire. 

La Myriam blanche et la Myriam noire. 

La Pureté blanche de la Mater spirituelle vous encérclera si vous subissez vos enseignements dans le giron de la mater noire, et leur jeu d'ensemble, l'unité des deux Myriam, déploiera toute une palette de couleurs que vous pourrez appeler: "la vie". 

L'échange entre la Mère spirituelle et la mère naturelle est garant d'une harmonie dans votre vie, et si vous pensez que votre vie ne connaît pas la richesse des couleurs des expériences, eh bien c'est que vous vous êtes alors échappé des mains de l'une de vos mères: la Myriam Blanche ou la Myriam Noire.  

Vous êtes alors devenu un réprouvé, parce que vous avez refusé de reconnaître l'unité des deux mères. 

Notre Arbre-de-Vie est planté dans le noir giron de la nature, et il s'élève vers le giron du savoir des Champs spirituels, et c'est pourquoi le désir de croissance de cet Arbre-de-Vie, est un désir qui sointille dans votre sang, qui éclaire votre penser et qui réchauffe votre âme. 

Homme spirituel, il serait bien tragique que votre Arbre-de-Vie, à l'égal de son symbole - l'arbre-de-Noël - soit mourant et que son champ éthérique soit remplacé par de petites lumières électriques. 

Alors la fête de la régénérascence ne serait rien d'autre que le moment de la mort où la résurrection n'est plus possible. 

C'est justement cette conviction intérieure, qui s'exprime dans le désir de Croissance de l'Arbre-de-Vie, dans la possibilité d'une Résurrection, qui fait de l'homme spirituel un Individuum qui échappe aux tentacules du sentiment bon marché et à l'ivresse des illusions. 

Par le fait même que cet Arbre-de-Vie intérieur et individuel s'élève de tous temps, et surtout lors du solstice, vers les Hauteurs, l'homme-individuel reste inébranlable dans les tempêtes comme un Arbre-de-Vie, un Arbre de Lumière qui commémore son propre solstice.  

Tous ceux qui sont convaincus d'un secret caché derrière le solstice extérieur et qui se sentent Fils des deux Mater: Nature et Esprit - éprouvent ce solstice, dans cette sphère intermédiaire, comme une confirmation de la Promesse de leur Père:  

"Je ne laisse pas périr l'Œuvre de Mes Mains!" 

En tant que Fils des Myriam noire et blanche, vous êtes un Fils de ce Père, ce Père Céleste, et IL laisse couler son Energie dans la sphère-de-vie de ses créatures, afin que de cette sphère, elles puissent partir LE reconnaître et LE retrouver. 

Celui qui n'est pas conscient de son Origine Merveilleuse, agit contre le sentiment religieux au contact des mensonges qui essaient de recouvrir la vérité. 

Mais ceux qui connaissent leur Origine et savent pourquoi ils vivent dans le giron des deux mères, ceux-Ià gardent vivant la Souvenance de leur Pays d'Origine, et ils apprennent les leçons de leur mère noire. 

La Vierge Marie et la Demeter grecque, connaissent également ce même enfant.  

Dans la Vérité Universelle, il n'existe pas d'opposition, il n'y a que des parcelles qui peuvent être réunies à cette Perle antique que nous cherchons tous. 

Recherche par laquelle tant de Fils de la Lumière sont descendus dans le Pays d'Egypte, le pays de l'obscurité, des grottes isolées, de la croissance et du vide, de l'incompréhension et des enseignements. 

Le Pays où la Madone noire attend jusqu'à ce que le Fils de la Madone blanche la reconnaisse derrière son revêtement extérieur. 

Alors le Fils de la Lumière comprendra que la nature temporelle est la fille de la Nature Spirituelle qui a placé des pierres précieuses afin que le Fils du Soleil puisse reconnaître son Chemin du Retour. 

Le solstice ou la fête de Noël est un temps de réflexion sur le Chemin-du-Retour et le Fils de la Vierge le commémore ainsi. 

Que cette heure de Régénérescence puisse vous guider dans la Grotte de vos ténèbres intérieurs, afin que vous puissiez allumer une Lumière à votre Arbre-de-Vie, car là où règnent les ténèbres, le Fils du Soleil arrive pour distribuer sa Lumière et sa Force. 

Que la Paix de Bethléem descende dans votre grotte, près de la Calme Lumière de votre Arbre-de-Vie, et les démons s'agenouilleront, et en vous, chanteront tous vos anges et vos forces.

©1977-2015 Henk et Mia Leene