187 - Qui a écrit la langage des étoiles

Lorsque l'on lit les écrits des divers peuples, on y trouve partout un respect et une vénération pour les corps célestes. 

Le firmament avec ses étoiles brillantes, ses planètes, ses comètes et ses météorites, a toujours exercé une influence suggestive sur l'humanité, plus un peuple se trouvait près de la nature, plus les lumières du ciel qui apparaissaient imposantes.  

La vénération pour le cosmos à diminué avec le développement de la science et de la technique - ce que l'homme connaît, perd de sa force, ce qui est inconnu, s'entoure de mystère.  

C'est aussi ce qui fait la puissance des sectes-du-mystère = les religions qui n'ont jamais livré le secret de leurs rites au grand public - ce secret contient leur force attractive. 

Les religions qui savent garder le secret de leur dogme, continueront d'intriguer l'homme.  

Dans ces secrets, la bible. prend une place importante dès qu'elle n'est pas expliquée au pied de la lettre, mais d'après l'ésotérisme. 

Les anges deviennent alors des forces lumière planétaires - les nombres deviennent des mystères symboliques - tout ce qui est éventuellement historique et qui aurait pu avoir lieu, comme dans l'Ancien Testament, devient un voile derrière lequel la Gnose se cache.  

Dans les traditions gnostiques, les influences cosmiques jouent un rôle important, parce que la Lumière Divine se multiplie le long des voies cosmiques et des vibrations planétaires. 

Par la croyance dans les lumières célestes - comme Messagers divins - naquit, dans un temps bien avant notre ère, l'astrosophie.  L'astrosophie dans sa forme archaïque telle qu'elle fut enseignée dans les anciennes Ecoles Grecques et Egyptiennes. 

L'astrosophie et le gnosticisme sont étroitement liés l'un à l'autre. Cependant, comme cela eut lieu avec toutes les doctrines anciennes, l'astrosophie et le gnosticisme perdirent leur dignité lorsque la sagesse des prêtres fut popularisée. 

Le gnosticisme et l'astrologie devinrent des noms communs, identifiés eux doctrines extérieures. 

En réalité, rien de ce qui est l'Essence de l'astrosophie et du gnosticisme n'a été gardé, mais les diverses religions prirent leur revêtement extérieur et jouèrent avec le souvenir de ces noms. 

L'origine du gnosticisme et de l'astrosophie est enfermée dans les ancien écrits des peuples primitifs qui y inscrivirent les souvenirs d'une prêtrise bénie.  Les écrits originels des prêtres ont été perdus depuis longtemps, ou bien ont été détruits à dessein. 

Gnose signifie Connaissance, comme vous le savez - la connaissance du cœur le dit le professeur Quispel. 

L'intelligence du cœur, ou le Manas du cœur, qui fait se mouvoir la souvenance de l'âme.  

La Gnose est donc toujours un mystère dans l'homme-même - Tout homme qui se laisse guider par I'intelligence ou le Manas du cœur est un gnostique. Puissance des sectes du mystère est toujours placée dans la dignité des quelques uns qui répandirent cette Gnose. La force ne se trouve pas dans les cérémonies, comme le supposent les historiens, car une cérémonie est un revêtement extérieur qui au besoin, peut aussi masquer un vide intérieur.  

Les cérémonies rituelles ont seulement de la valeur que lorsque ceux qui les pratiquent savent ce qu'ils font, et donc possèdent la Gnose! 

Ïl n'est pas nécessaire d'argumenter pour affirmer que de tels Gnostiques véritables sont très rares à trouver . 

La popularisation séculaire de la connaissance mystique à l'égard du cosmos, de Dieu, et le rapport de l'homme à Dieu a contribué au fait que gnosticisme véritable et individuel n'est encore pratiqué qui par l'individu seul.  

Ceci est distinctement visible en nos temps où il s'opère une revivification des anciens mystères et des doctrines annexes. 

Mais l'homme, lui, a changé! 

Il n'est plus celui des temps archaïques où le gnosticisme l'unissait d'une manière intelligente à Dieu et au cosmos!  

Les résultats de ce gnosticisme, comme nous les reconnaissons dans le panthéisme, dans le polythéisme, dans le culte des saints et dans la mythologie Grecque, n'apportent rien d'autre qu'une complication dans le rapport  direct Dieu-homme.    

L'intelligence à été remplacée par l'intellectualité - 

Le Gnosticisme par la théologie - 

L'astrosophie par l'astrologie. 

A défaut d'une gnosticisme individuel l'homme s'est accroché aux cérémonies. 

Tout peuple, qui importe son développement culturel, connaît ses cérémonies religieuses et ses rites. 

Le Gnosticisme s'est retiré hors de ces cérémonies, et ainsi il ne reste rien d'autre que le habit extérieur, qui, dans le meilleur des cas apporte un vague souvenir du mysticisme pur aux temps contemporain.  

Pour retrouver le langage de la Lumière, le langage des Etoiles l'homme devra redécouvrir avant tout le gnosticisme - un gnosticisme individuel, et non pas un gnosticisme cérémonial de groupe - car ceci est impossible! 

Une doctrine ne peut être gnostique dans le sens véritable, pas avant que des gnostiques répandent leur gnosticisme individuel. 

Le gnosticisme ne vient pas du dehors, mais de l'intérieur.  

On ne peut pas adorer la Gnose comme on adore des saints - on ne peut que la créer!   

Dans cette Gnose, cette Connaissance primordiale, se trouve caché le Langage des étoilés - la cosmogonie, la cosmologie, l'astrosophie. 

Le langage secret des prêtres n'était pas fait à l'intention de l'homme inconscient, il était pour les initiés, les prêtres et les dynasties sacerdotales. 

La dynastie sacerdotale n'a cependant rien à voir avec les liens familiaux directes - mais c'est une transmission du sang, le retour de l'âme dans une personnalité opportune.  

Il était fixé par avance qu'une telle personnalité n'échouerait pas. 

Si cette certitude n'était pas présente, la magie sacerdotale, la Gnose aurait été par avance perdue.  

Le gnosticisme est transmis par l'âme et par rien d'autre - et l'état de cette âme définit si l'homme deviendra un gnostique. 

Ce fut toujours ainsi - les gnostiques s'arrêtaient et séjournaient dans toutes sortes de groupements et dans l'individu - mais les hiérarchies ont plus ou moins mis fin à cela lorsqu'elles voulurent rassembler les gnostiques individuels : ces puissants, ces hommes magiques qui répandirent le gnosticisme - car ces hiérarchies auraient bien voulu tirer les avantages de leur pratique gnostique. 

Toutefois, leurs intention n'ont pas tout à fait réussi, et de la vinrent les persécutions d'hérétiques et la destruction des écrits gnostiques. Ces hiérarchies ont cependant bien réussi à incruster l'angoisse envers le gnosticisme dans le sang des hommes - et l'angoisse est la meilleure protection contre la réussite, et la meilleure aide dans une action destructrice montée à grande échelle. 

L'angoisse empêche l'homme de prendre le Chemin spirituel, et le chasse dans le giron des religions rigides et pétrifiées. 

L'angoisse conduit l'homme à renier son Intuition et sa Conscience, et ainsi, à exclure et à bannir le gnosticisme. 

Le gnosticisme actuel, les cérémonies extérieures, l'obligation de garder un secret et la peur de dévoiler le véritable secret, laisse l'homme rôder comme un chat autour de la bouillie chaude, bien connue. Dans cette "bouillie chaude" se trouve la vérité! 

La vérité concernant l'incarnation et le but de l'homme! 

C'est pour cela que cette "bouillie" est surveillée par des cérémonies par des psychoses d'angoisse, par des cachotteries et par des initiations graduelles. 

Aussi longtemps que l'homme est occupé par des cachotteries, par des promesses, des vérités apparentes, il ne peut pas pénétrer ce lacis de mensonges. 

Pour percer ce lacis de mensonges, l'homme doit s'éveiller, il doit penser, non pas d'une manière intellectuelle, mais d'une manière intelligente! 

Vous savez bien qu'il a loin du fait que chaque intellectuel soit tenu d'être intelligent! 

L'intellectualité enferme - 

L'intelligence ouvre et brise! 

Le langage des étoiles est une langue intérieure dont le revêtement extérieur se trouve dans l'astrologie, et la vérité intérieure s'exprime dans l'astrosophie gnostique individuelle. 

Le langage des étoiles est toujours la langue de l'âme de l'homme: La Psycho - tout comme le gnosticisme est le langage de l'homme caché!  Dans cette langue cachée, l'Amour entre Dieu et l'homme, l'Esprit et l'âme est omniprésent.  

L'extermination des gnostiques et du gnosticisme apporta avec elle, dans le même temps, l'angoisse envers Dieu, l'angoisse envers un amour sincère de l'Esprit, répandu d'une manière intelligente, et dans lequel seul le rapport Dieu-homme reste secret comme une possession individuelle.  

Le gnostique est rempli de charité envers ses prochains, pas envers ses agresseurs lucifériens - alors son amour est accompagné d'une dureté inébranlable, tout comme l'expulsion du Paradis sembla duré, mais fut en réalité, pleine d'Amour.  

Ces agresseurs malin et lucifériens forment toutefois une petite minorité - ils apportent dans le sens spirituel - le mensonge, les cérémonies masquantes, la grande supercherie et la tromperie à dessein. 

Le gnosticisme ne peut pas être appris, il ne peut que renaître. Renaître dans l'individu au moyen de l'intelligence, du développement intérieur et du discernement.  

Comment un homme pourrait-il découvrir la Vérité, la Gnose, s'il est trop indolent pour suivre ses guides intérieurs: l'Intuition et la Conscience? 

Comment peut-on attendre d'un homme manquant de volonté, et subordonné qu'il se recrée en un gnostique et redécouvre ainsi la Vérité? 

Cette redécouverte de la Vérité est accompagnée de la déception, de l'amertume et du désespoir - après cela, s'ajoute encore la pitié, l'amour et surtout la justice. Car l'intelligence ouvre les yeux de l'homme vis à vis de la supercherie qui embrasse le monde entier, et ensuite vis à vis de la situation pitoyable dans laquelle se trouve la plus grande partie des âmes.  

Lorsque l'on dit: "Je ne veux pas être un gnostique!"  

On prouve déjà ne pas comprendre le mot archaïque: "Gnose". 

On devrait, aussitôt que l'on ose prononcer le mot "Dieu" avec sa bouche, être en même temps un gnostique, parce que la Gnose et Dieu ne sont pas séparables l'Un de l'Autre. 

La Gnose est la Connaissance que l'homme a reçue de son Créateur - Elle est innée. 

Toutes ces images-de-dieu que l'homme connaît actuellement et qui lui sont imposées par la théologie et par le satanisme luciférien, sont des faux-dieux, des Idoles, des caricatures d'un Dieu vivant!  Personne n'est autorisé à soutirer à l'homme sa propre image-de-dieu, ni à l'empêcher de croître vers une telle image, parce que Dieu renaît dans l'homme, lorsque celui-ci Le découvre lui-même et met son âme à nu.  

Toutes les formes-de-dieu qui ne se sont pas réalisées de cette manière, sont des dieux extérieurs - c'est le panthéon de la pluralité religieuse. Personne ne peut vous forcer à accepter un dieu inconnu pour vous, ni vous forcer à adhérer à un dogme-de-dieu. 

Vous êtes, comme homme doué d'une âme, autonome, indépendant, libre d'aller vers votre propre dieu! 

Voua devez redécouvrir votre propre dieu, et une telle image-de-dieu changera avec votre développement intérieur, mais ce chemin finira toujours dans l'Intelligence du cœur, la Connaissance de Dieu, qui vous conduit directement, de vous-même à la Source de cette Connaissance. Qu'avez-vous à répondre lorsque les autres vous disent: "Dieu est comme-ci, ou Dieu est comme-cela." 

Il vous punit, ou iI vous récompense .....!" 

Ne comptez-vous pas alors sur la bonté du dieu de votre prochain. Est-ce que ce dieu est le vôtre?   

Est-ce que ce esprit de votre prochain est votre Esprit?  

Beaucoup traduisent la Volonté de Dieu dans leur propre langage et croient comprendre les intentions divines de la bonne manière.   

Il y en a d'innombrables qui veulent bien vite améliorer, régler et faire de nouveau le travail du Créateur.  

La théologie, provient de l'ennui grossier de l'homme sans lumière! Des hommes non-divins, des pédants, des a-gnostiques qui veulent . expliquer à leurs prochains la force primordiale de la création pour 

que ces prochains l'accepte telle que l'enseigne la théologie!  

Ceci ni est-il pas une affaire ridicule? 

Tous ceux qui s'érigent en représentant de Dieu, ne sont-ils pas des escamoteurs de dieu? 

Le gnostique témoigne lui-même - il peut assister ses prochains, mais il ne les influencera jamais, ni ne les emprisonnera magiquement, ni ne les forcera à accepter son image de Dieu. 

Parce que le Chemin de l'Initiation-de-soi passe le long des expériences - d'âme personnelles, on ne peut jamais retenir l'âme de son prochain, ni la rappeler à son Chemin. 

Une âme, dans laquelle l'intelligence est présente comme matériel vivant, cherche son propre chemin de développement, mais n'a besoin que d'un temps court pour discerner la Vérité. 

C'est pourquoi, aucune âme inspirée divinement n'a d'intérêt pour les bénéfices de l'existence - et donc, il ni est pas nécessaire de retenir ceux qui font bien cela! 

Se n'est pas pour rien que divers adages populaires disent: "La tête en l'air et le cœur en haut".   

C'est un vague souvenir du peuple envers le "langage des étoiles", et même en cela se trouve aussi la preuve que l'âme Divine Vivante ne cherche jamais la boue de l'existence, parce qu'alors le cœur et la tête seraient tournés vers le bas. 

Le cœur et la tête seraient alors nourris par les épaisses vapeurs de cette fiente, et l'âme se languirait. 

De ce fait, c'est pourquoi il y a une différence entre aider les hommes et sauver des âme. 

Sauver des âmes est impossible - aider l'homme pour le rendre conscient de son âme - c'est quelque chose d'autre. 

Mais même le Hiérophante, le Vrai Gnostique ne peut pas sauver l'âme, parce qu'il ne peut jamais usurper la Loi Divine de la Libre volonté, dans laquelle se trouve le Choix entre Lucifer et Dieu. 

Ce Choix doit être fait par l'âme indépendante et toutes les entremises ne sont rien d'autre que pédantisme grossier des escamoteurs de dieu.  

Cette liberté individuelle, que seul un Créateur sage et Tout-Puissant sait offrir à l'âme, parce qu'il, ne connaît pas d'angoisse pour son existence, conduit vers Lucifer ou vers Dieu. 

Une fois, dans le passé archaïque, l'âme choisit Lucifer. 

Nous espérons que les larmes de l'âme ont été suffisantes pour faire maintenant le Choix décisif du Retour à la Source Divine. 

Bien que le Chemin de Retour coûta beaucoup d'efforts et de tristesse pour l'égo! 

Mais, celui qui approfondit le Langage des Etoiles dans son cœur, connaît son But, et va son Chemin!

Liens

Cet allocution est publié en Prometheus 23.


©1977-2015 Henk et Mia Leene