175 - Adam et Eve, le mariage actuel

Le mariage, comme alliance entre l'homme et la femme est une institution qui, de nos jours, est remise en cause. Lorsque l'on compulse une encyclopédie, on remarque alors que le mariage nous est parvenu au travers des siècles, des peuples primitifs des païens, et qu'il pouvait être accompagné de rituels en usages, qui avaient pour but d'avoir les démons favorables aux futurs époux.

Chaque peuples connaissaient ses propres usages - Avec la domination de l'autorité et de la puissance des différentes religions, les usages ont été remaniés et imbriqués dans les activités des dogmes concernés.

Le mariage a été réajusté à la morale et aux lois en usages dans les différents peuples.

Des lois sévères et une moralité élevée impliquaient des conditions très élevées à l'alliance entre l'homme et la femme.

La dépravation des lois, de la moralité et des moeurs eut également une influence sur le mariage.

Actuellement, en cette Ere d'Aquarius, alors que dans cette société moderne et individuellement nuancée, les hommes ou le peuple ne se laissent plus dominer par les lois et la moralité de leur chef ou de leur gouvernement, et que seul de sévères punitions sont en état d'assurer les Lois et la morale - il est alors logique que le mariage en tant qu'institution provenant des peuples primitifs, perde sa force.

Cela ne veut cependant pas dire que ce symptôme soit un progrès ou un signe de civilisation !

Dans le monde des animaux, on connait également cette alliance entre l'animal mâle et femelle - également dans le règne végétal , et même très primitivement dans le règne minéral.

Mais ces règnes ont leurs-propres lois et leur propre morale - leur conscience morale .

La conscience morale est intimement liée au développement intérieur, à la Noblesse spirituelle ou au sentiment instinctif-naturel de l'être.

Adam et Eve, placés, en tant que premier couple-humain ,dans le Paradis, ne sont pas des représentants du mariage - mais des Figures universelles d'une Intelligence primordiale et connues dans le monde entier.

C'est un Mystère-primordial qui est toujours resté caché dans les enseignements archaïques des sectes .

Le mariage, dans sa forme la plus ancienne appropriée aux normes et aux lois d'un peuple, est le résultat d'un secret-primordial qui a été popularisé par ceux qui ne connaissaient par le Mystère.

Tout ce qui est popularisé perd sa force, son attraction et sa Haute valeur. Le Mystère qui est caché se retire de la forme populaire, et ce qui reste n'est rien d'autre qu'une coquille dont la perle a été reprise.

Toutes les huitres ne contiennent pas une perle - Tous les secrets ne contiennent pas un Mystère.

Dans les légendes, Adam et Eve sont montrés comme-un couple éprouvé par le péché, et qui aurait peuplé la terre de pécheurs.

Enclin au péché signifie: " Etre hors de la Lumière". Aussitôt que l'homme se trouve "Hors de la Lumière", il perd la liaison avec la Lumière - ce Dieu-Source Primordial qui est la VIE.

Lorsqu'Adam et Eve, et toutes les figures mythiques qui représentent la même puissance, se sont placés "Hors de la Lumière ", la création s'est alors séparée de Dieu, la Lumière .

Une création qui se place hors des interventions de son Créateur, est condamnée à exister par sa propre force, et par sa propre ardeur vitale

Une telle création devient donc égocentrique, elle tourne autour de son point central - son propre moi - et s'expose en cela aux inclinations et penchants égoïstes.

Cet être placé "hors de la Lumière" condamne l'homme à chercher la Lumière; parce qu'en lui , en tant que Souvenance de l'Adam et Eve archaïques, il se trouve une aspiration vers la Lumière - pour de nouveau être réintégré dans cette Lumière.

Cette Lumière est cachée, pense l'homme placé "hors de la Lumière" et c'est pourquoi je ne la trouve pas.

C'est naturellement une conception erronée, parce que la Lumière ne contient pas de secret - RIEN N'est caché, mais l'homme s'est lui-même placé hors du Savoir, hors de la Connaissance à l'égard de la Lumière et c'est pour cela que l'expression "Mystère" a sur lui une attraction magique.

Ce voyage de recherche vers la Lumière , comme une poussée primordiale cachée dans l'homme, le rend facilement victime des mouvements magiques et mystérieux, se présentant comme secrets.

Il pense toujours: "Peut-être trouverais-je Dieu derrière la porte suivante?"

La recherche vers la Lumière et Dieu, va toujours de pair avec le comportement-de-vie de l'homme concerné.

Avant qu'Adam et Eve ne soient expulsés du Paradis, ils connaissaient Dieu et se conduisaient harmonieusement, en accord avec les conditions du Paradis, et toutes les créatures vivantes, dans le Paradis faisaient ainsi.

Une créature qui est encore "dans la Lumière", qui n'est donc pas pécheresse , comme on dit si lourdement, n'a pas besoin de règles de conduite, ni de lois ni de normes provenant d'une direction mondiale.

La loi du monde ,avec sa morale, ses normes et ses obligations morales est devenue une institution nécessaire parce que les hommes ont perdu leur classe intérieure, leur Noblesse spirituelle et même la souvenance de cela.

Avant qu'Eve n'apparaisse, l'Adamas était une unité; l'Hevah caché en lui, lui assurait un apport continuel par la Lumière-Dieu.

L'alliance entre Adam et Eve à l'origine, avait pour but d'approcher autant que faire ce peut, cette unité qui est devenue une dualité extérieure.

Car, aussi longtemps qu'Adam et Eve se trouvent "hors de la Lumière“, ils seront obligés d'accepter cette dualité comme un produit de remplacement pour l'unité intérieure perdue.

Et cette dualité n'a rien à voir avec un mariage imposé par la morale et les lois.

L'Adam qui cherche sa Lumière perdue et l'Eve qui cherche sa Lumière perdue connaissent une union qui est élevée au-dessus de la morale naturelle.

Mais cela ne veut pas dire qu'ils ignorent, violent ou même divinisent la loi harmonieuse de cette nature.

Non!

Puisque cette nature est "la fille temporelle de la Nature Divine" et qu'Adam et Eve de part leur état en font aussi partie, ils doivent donc gravir l'escalier vers l'Unité en suivant les marches de l'harmonie dans cette nature.

Et plus nobles Adam et Eve seront, plus forte sera leur aspiration vers

la Lumière, plus pure et plus élevée sera leur nature. Même les animaux nobles connaissent cette loi. Cette loi ne leur est pas imposée du dehors, elle est innée.

La loi innée fait de nouveau surface lorsque le revêtement fait par le malentendu, l'immoralité, le dogme et la contrainte, lui est enlevé. Tout homme qui est abandonné à lui-même, qui ne marche donc plus avec la bride d'une autorité, retombe impitoyablement dans sa propre loi.

Si'l est déçu en lui-même, et combien de fois cela ne se passe-t-il pas, il cherche alors de nouveau une autorité qui lui impose une loi, comme protection contre lui-même.

La liberté que l'homme possède de nos jours, culmine dans une extrême immoralité, dans les débauches dans toutes sortes de domaines, dans les

extrêmes et dans la dégénérescence des anciennes valeurs.

Les brides sont lâchées: l'homme freiné pendant des siècles, s'enivre la boisson de la liberté, jusqu'à ce qu'il s'affale ivre-mort dans la boue, et que son délirium-de-liberté le trouble; alors il retourne avec précipitation dans les brides, parce qu'il ne sait pas manier son indépendance.

Rien n'est plus difficile que l'indépendance, être conduit à la lisière est beaucoup plus facile.

L'individuum originel, dans l‘Ordre-Primordial-Divin, était indépendant et c'est de là qu'il éprouva cette expérience fatale.

Cela continua jusqu'à nos jours: l'homme indépendant expérimente.

Un homme tenu en brides n'expérimente jamais, et ne devient donc jamais plus sage par cela mais il ne risque rien également!

Tous les résultats de l'expérience de la liberté comme nous en voyons souvent en ce moment, refoulent l'homme qui n'y est pas ennobli intérieurement, vers les mangeoires des dogmes religieux, parce qu'il s'aperçoit qu'il a faim.

Dans une alliance harmonieuse entre Adam et Eve, la sensation de vide est abolie. Une telle alliance harmonieuse empêche l'homme de faire des excès, des expériences qui l'endommageraient.

Là où l'un des pôles est faible, souffrant et vide ,l'autre pôle devra le charger et vice-versa; jusqu'à ce que finalement les deux arrivent à la phase qu'ils recherchent: une unit plus élevée que l'unité harmonieuse naturelle.

C'est cela l'intention de l'alliance entre les deux pôles,aussi longtemps que la double unité n'est pas encore réalisée.

Le moment arrive alors où aussi bien Adam que Eve forment une dualité, et il s'ensuit une équivalence réciproque.

La synchronisation d'Adam et d'Eve provient de l'intérieur, et n'est jamais une loi ou un phénomène de développement culturel. Une alliance harmonieuse est impossible sans cette synchronisation, sur la base de la croissance vers l'unité spirituelle.

Dans les légendes Babyloniennes, Adam et Eve trouvent leurs opposés dans le couple démoniaque Lilu et Lillith.

En réalité, ils sont un: Lilu et Lilith sont issus d'Adam et d'Eve et ils sont exilés dans le désert.

Lilu et Lillith sont tourmentés par les conditions caractéristiques du désert: Froid piquant, chaleur brûlante, les fouets du feu et les fouets de l'air glacial; l'incinération dans le feu-de-la-volonté et la chaleur du penser le rendent fou.

On peut bien faire le rapprochement avec les paroles d'Enoch destinées à celui qui arrive dans un lieu d'épouvantes et qui voit: "des feux ardents et de la glace brûlante". Il lui est dit: "Ceci est le lieu des maudits".

Adam s'est lui-même maudit en Lilu, et Eve en Lillith - Ils chutèrent sous Le niveau de la loi harmonieuse de l'harmonie de la nature, et furent exilés dans une existence du "désert".

Aussitôt qu'Adam se change.en Lilu et Eve,en Lillith, ils deviennent cernes(?) des hyènes dans le désert et ne vivent que d'un désir-de-volonté qui les brûle et d‘une imagination maladive qui les rendent fous et démoniaques.

Cette influence de Lilu et de Lillith est remarquable dans notre Ere d'Aquarius, ou chacun, ennobli ou non, est stimulé vers la liberté.

"Liberté" - c'est le mot magique de nombreux peuples du monde, de groupements et d'individus.

Cette "liberté" provient des fruits, des créations produites par Lilu et Lillith - et ces fruits produisent à nouveau des fruits etc... jusqu'à ce que l'harmonie naturelle soit entièrement privée de sa force, et ainsi de suite.

Le créateur indépendant , créant et engendrant en lui-même a ordonné sa création d'une manière telle qu'elle puisse se rétablir elle-même au moyen des rectifications cosmiques.

La guérison est donc comprise au sein même de cette nature. Notre ignorance a aussi changé cette loi innée.

Adam et Eve sont obligés de chercher la dualité, tant qu'ils sont de toute nature ( non pas dans le mariage), parce que l'interaction entre le positif et le négatif trouve une continuation dans ce monde, et qu'ainsi la création est maintenue - c'est sa respiration -

Si ce trouble cette respiration, - et le rapport entre le pôle positif et le pôle négatif est à ce point troublé qu'ils se combattent au lieu de se compléter - les conséquences sont alors visibles dans tous les règnes de la création.

Si ce trouble devient funeste, au point que la création ne puisse plus se revivifier naturellement , alors la fin naturelle sera une catastrophe. Chaque Adam ou Eve qui cherchent la Lumière spirituelle perdue, se

tournent vers leur Souvenance-de-Dieu qui demeure en eux, pour

retrouver Dieu de cette manière.

Ainsi la forme archaïque revient enfin, forme dans laquelle Adam et Eve font une alliance pour retrouver la Première Marche vers la Nature Divine, au moyen des marches de cette nature.‘

Cette alliance archaïque n'a rien à voir avec la forme bien connue du mariage, mais elle a surtout un rapport avec l'interaction entre le pôle positif et le pôle négatif dans cette nature.

Une interaction que l'on doit finalement redresser DANS l'Individuum et tout home cherchant l'Esprit, peut faire cela, s'il vit d'après la Sagesse Intuitive d'Hevah, et l'abandon conscient de la volonté d'Adamas.

Ce chemin n'est pas impraticable, mais IL est seulement étrange d'après les normes terrestres!

©1977-2015 Henk et Mia Leene