153 - A la recherche du secret de la vie

La science est depuis de longues années à la recherche du secret de la vie - on ne sait pas encore exactement d'où vient l'être humain. 

Les savants recherchent l'origine de l'homme. 

Les théologiens sont surtout intéressé par son but. 

La théorie évolutionniste ne parait pas avoir une position inattaquable - parce qu'il semble qu'entre l'homme-singe et l'homme actuel, il manque un chaînon. 

Lorsque vous lisez le livre de Rachel Carson: La Mer mondial", que traite du principe vital dans les océans - vous comprenez que le secret de la vie fascine les biologistes - car il fait trouver quelque part une solution raisonnable pour: Le récit de la Génèse - Les religions des peuples primitifs - La Bible - celle-ci parlant de la régénération "d'Eau et d'Esprit". 

L'eau est un élément indispensable à cette nature, et fut même le premier élément duquel ont été créées les matière solides. 

Le chaos, dont toutes les anciennes doctrines ont parlé - n'était rien d'autre qu'une substance aqueuse, qui par le Feu de Dieu, devenait animée pour parvenir à une création. 

Le langage lyrique des traditions religieuses, semble pourtant contenir un grain de vérité. 

Dans l'optique du biologiste, l'évolution a commence dans l'élément-eau - mais il reste toutefois le problème suivant: L'homme n'est-il qu'un produit biologique? 

Il y eu la naissance d'eau ET la naissance d'Esprit. 

Il n'y a aucune doctrine qui laisse un doute sur le fait que l'homme soit né de la terre ET de Dieu. 

L'homme "d'argile", comme le relate le Popol Vuh a été formé par l'Elohim de l'eau et de la terre - après quoi, le Grand Esprit y a insufflé son Souffle. 

La première tentative pour créer l'homme fut anéantie lorsqu'il apparut que cet être ne savait pas louer son Dieu avec la Parole. 

pour pénétrer jusqu'au fond des choses, il est nécessaire de se délester des considérations inutiles et des alluvions boueuses, avant que la beauté de la Vérité ne paraisse. 

Il y a trois bases élémentaires sur lesquelles l'homme fonde ses possibilités de vie: L'Eau - la Parole - et l'Esprit.  

De l'Eau provient le principe de la transmutation; et de l'Esprit provient l'Animation, c'est-à-dire la Vie Céleste divine. 

"Au Commencement était la Parole ...." 

Il semble que le Popol Vuh y ait également fondé son récit de la création: "Puisque l'homme ne possédait pas la Parole, il fut détruit et de nouveau crée". 

L'animal n'est pas capable de louer son créateur - il sait chanter au soleil - mais ce n'est pas là son créateur. 

L'animal appartient à la terre, et il est dépendant et lié à cette terre - aux saisons, aux produits et aux lois de cette terre. 

Si l'homme était uniquement un produit biologique il serait comme l'animal - dévoué à la terre, et respectant ses lois - parce qu'il y fondrait son existence-de-vie. 

Mais maintenant que l'homme est né d'Eau ET d'Esprit, il sait qu'il n'est pas seulement dépendant de cette terre - il se rand compte - par ce qui provient  de son âme innée - qu'il est plus que l'animal. 

Il est conscient de sa capacité-de-penser qui l'élève au-dessus de toutes les créatures biologiques. 

De cette connaissance croît sa conscience-de-soi, et il néglige cet être-homme qu'il préfère oublier, sa limitation biologique, l'homme d'argile du récit de la Génèse.

Mais cet homme est là - indéfinissable. 

Les biologistes cherchent l'origine de l'homme d'argile. 

Les théologiens cherchent à réveiller la vie de l'homme spirituel. 

Entre ces deux aspects, se trouve l'Evangile de l'Apôtre Jean, avec cette indication mystérieuse: "Au Commencement était la Parole!" 

C'est pour ainsi dire, un second récit de la création - un récit qui parle de la Naissance de l'Esprit. 

L'homme d'argile doit donc appartenir à l'Ancien Testament. 

L'homme spirituel appartient au Nouveau Testament. 

L'homme de l'Ancien Testament reçoit la loi mosaïque comme fil conducteur de sa vie. 

L'homme du Nouveau Testament doit se baser sur la réalisation de la Consécration du Christ. 

Les biologistes approchèrent le secret de la vie lorsqu'ils découvrirent dans l'univers les "aminoacides" - combinaisons chimiques d'où la vie peut être formée. 

Les aminoacides forment l'ingrédient chimique d'où peut naître l'individu bio-chimique. 

On s'occupe avec empressement dans les laboratoires partout dans le monde, a réaliser cette création, et personne ne sait jusqu'à quel point on en est arrivé actuellement - mais il est bien clair que les histoires de robots de la science-fiction ne sont plus très éloignées de la réalité. 

Et il est possible, avec ces aminoacides, et la connaissance des gènes, de former un être qui répondrait, à tous points de vue, pense-t-on, aux exigences des savants. 

Il manque cependant encore et toujours une chose infime - par laquelle l'homme devient un individu, une créature qui réponde aux impulsions individuelles du penser et de l'émotion. 

Chaque animal peut être dominé, lorsque l'on connait son système biologique. 

On dit que les animaux les plus nobles possèdent aussi la plus grande capacité-de-penser. 

La capacité-de-penser semble être cependant autre chose que les "reflex-du-penser" que les savants peuvent si minutieusement contrôler, exciter et freiner. 

La capacité-de-penser est en rapport avec l'individualité. 

De son côté, l'individualité est en rapport avec l'être de l'égo indépendant qui ne se laisse pas dominer par les lois biologiques coercitives. 

Un égo qui renferme une âme - ou du moins qui a une âme prisonnière - aspire à d'autres lois et ne se laisse pas encapsuler par la nature - 

bref, cet homme est conscient de sa forme biologique - mais il sait que vit en lui, une seconde Forme - l'Esprit. 

Et il essaie d'appeler cet Esprit par la parole, dans sa signification originelle. 

La Parole n'est pas un son du langage, ou une forme inventée par des hommes ayant des cerveaux méthodiques. 

La Parole dont l'Apôtre Jean parle est une Essence Créatrice - une Vibration qui par l'Eau pure et l'Esprit qui plane au-dessus, forme une Nouvelle Créature. 

La Parole de l'Apôtre Jean réunit l'Esprit et l'Eau. 

Cette Parole ne provient pas d'un cerveau qui réagit d'une manière purement biologique. 

Elle provient de la Capacité-de-penser qui est à nouveau une Création de l'Alliance de l'Eau et de l'Esprit. 

Ce Penser ne s'en tient pas toujours aux lois biologiques, logiques et terrestres. 

Il brise ses limites pour recevoir les Impulsions de l'Esprit - dans lesquelles se trouve également Sa Source. 

Dans le Penser se forme le Paradis Céleste - ou l'homme se sent si heureux.  Le Paradis, comme le dit le Livre d'Enoch, se trouve entre le réel et l'irréel. 

Cela ne peut vraiment pas être contrôlé par les savants avec leurs appareils compliqués. 

Et cela ne peut être séparer du corps au moyen de la décapitation - comme on peut le voir d'une manière horriblement réaliste dans un hebdomadaire allemand (Stern) ! 

Le penser de l'homme du Nouveau-Testament descend au moment où l'Eau et l'Esprit se rencontrent et ainsi le VERBE Créateur se fraye un passage hors de cet homme. 

La recherche vers le secret de la vie est freinée par ce mur de séparation - cet anneau qui se trouve entre l'Eau et l'Esprit. 

L'anneau saturnien entoure tous les secrets biologiques - et ainsi la science peut les pénétrer. 

Il entoure aussi les secrets biologiques invisibles, comme la parapsychologie - et là également la science pourra faire des découvertes. 

La science se satisfait de chaque nouvelle "découverte", mais en réalité, elle n'explore rien d'autre qu'une prison. 

Et elle se réjouit de la façon dont est décorée sa cellule! 

Celui qui est né d'Eau et d'Esprit ne se laisse pas distraire par les nombreux aspects que renferme la naissance-d'eau - mais il se plonge plutôt dans cette Re-naissance d'Eau et d'Esprit, parce que là se trouvent sa Souvenance, sa Connaissance et sa Nostalgie. 

L'entraînement du cerveau, comme nos enfants le reçoivent dans les écoles, peut leur donner des renseignements sur leur prison biologique, mais ce n'est que dans quelques cas seulement que l'enfant sera apte à recevoir une "suggestion" sur le secret de l'Esprit. 

Cela n'est seulement possible, que si l'enfant a subi la naissance-archaïque de l'Eau ET de l'Esprit. 

L'Esprit rendra alors cet enfant attentif aux lacunes et aux insuffisances du raisonnement biologique. 

Les biologistes sont placés devant un mur. 

Les biologistes chrétiens-dogmatiques sont unanimes pour renvoyer au récit de la Génèse avec ces paroles: Dieu a créé l'homme. 

Cependant, l'homme qui réfléchit, va mettre les pieces du puzzle les unes près des autres, et découvrir ainsi qu'il manque encore de nombreuses pièces au puzzle des biologistes chrétiens, de même qu'a celui des athéistes. 

La poussée vers la recherche spirituelle provient de l'Esprit. 

La poussée vers la recherche purement biologique provient de l'homme d'argile. 

Si l'Esprit plane au-dessus des "Eaux" de l'homme inspiré, celui-ci ne se contentera pas avec les limites de la biologie de l'anneau de Saturne. 


Il y a alors l'astronomie - c'est intéressant pour lui, mais il y manque aussi un chaînon, et alors la théorie de l'évolution est habilement imaginée - mais il manque également quelque chose d'essentiel. 

Pour lui, tous ces raisonnements sont morts - le Souffle de Dieu, qui fut insufflé dans la création d'argile, est absent! 

Il est impossible que l'homme d'Eau ET d'Esprit N'aille PAS à la recherche du Mystère de l'Esprit, le Mystère de la Vie de l'Esprit - parce qu'il est conscient de son ambiguïté. 

Il n'est pas seulement d'eau, il n'est pas un produit des océans ou un descendant de l'orang-outan! 

Il vient de Dieu - et il vient de même de l'Esprit. 

Qu'il ait trahi cet Esprit - cela est bien certain - sinon, il se comporterait d'une toute autre manière. 

Il serait alors comme les Esséniens - qui durant de nombreux siècles se sont manifestés commes des hommes de Justice et de Droiture. 

La Justice est égale à la Vérité - 

La Vérité est égale à l'Amour - 

et l'Amour est fondé sur la Sagesse. 

L'Essénien était connu comme un homme dur - impitoyable - aimant la Vérité par-dessus tout - ce par quoi, l'amour sentimental qui a contribué à tant de perversités - resta absent de cet homme. 

L'homme qui s'accroche à l'amour sentimental aura certainement trouvé les Esséniens durs - car celui qui adore l'amour sentimental fait "bon marché" de la Vérité. 

Car - par considération pour son prétendu amour, il dira facilement un petit mensonge. 

Chaque mensonge est le commencement d'un déraillement aussi bien biologique que spirituel. 

Il n'existe pas de mensonge dans la biologie, mais tout y est dur et juste - et par cela même, plein d'amour, tendre et sage. 

C*est pourquoi les Esséniens n'attendaient pas un Maître d'Amour, mais un Maître de Justice! 

Après la mort de leur dernier Maître.- exécuté aux environs de l'an 50 à 60 avant le Christ - aucun autre Maître de Justice ne vint.  

Eux-mêmes ont été exterminés parce que - comme c'est toujours le cas de nos.jours - ils se sont opposés a la religion égocentrique, perverse, luxueuse et trompeuse des juifs. 

L'histoire se répète! 

Au Moyen-Age, c'étaient les Cathares qui se révoltaient contre ces mêmes abus de l'église. 

Aujourd'hui cette révolte recommence à nouveau. 

Cette révolte - à un certain moment - va être conduite par un Maître de Justice qui choisira entre blanc et noir - entre la loi de l'Ancien Testament et la Loi du Nouveau Testament - entre la biologie et l'Esprit. 

Il n'est pas important de savoir d'où provient l'homme-d'argile et comment il s'est ensuite physiquement développé. 

Il n'est seulement question, que de cet homme d'argile dans lequel le Souffle de Dieu a été insufflé pour amener son "âme", sa divine-semence-de-vie à la VIE; et qu'il réalise que ce Souffle est en lui, et que de ce Souffle doit provenir le VERBE de la Création de cet Homme Divin. 

Notre époque est intensivement dirigée sur "le mystère de l'eau", ce qui fait que les doctrines de la Mater, la Mère ou Marie, vont de nouveau déferler. 

On essaie même de féminiser les Messagers, les saints et les inspirateurs masculins. 

Le Maître de Justice sera une Ame qui est née du Soleil - un Etre qui est issu de l'élément Eau-Feu, et chez qui l'instinct-sentimental des inspirés-de-la-lune est inexistant. 

Le strict principe d'Amour des Esséniens leur prescrivait de tout faire pour ceux qui vivent de l'âme et de renoncer à ceux qui vivent principalement et essentiellement de la terre, de l'instinct - d'argile. 

Les Paroles de Jésus sont également applicables à cette conviction des Esséniens. 

L'homme sentimental ne pourra y trouver aucune liaison-d'amour superficiel. 

Dieu est Amour - et du fait que Son Souffle a été insufflé dans le Fils de la Lumière, il est logique que l'Amour Vive en celui-ci. 

Un Amour qui jaillit du Penser, de la Sagesse du Penser (et non pas du cerveau) - et en même temps, de la Sagesse du Cœur. 

Le penser inspiré par l'Esprit est VRAI - de même que le cœur inspiré par l'Esprit est également VRAI. 

Ni le penser - 

Ni le cœur ne peuvent alors manier le mensonge. 

Et ce, ni à l'intention du soi-disant amour - ni à l'intention de sa propre protection ou pour le pouvoir. 

Dans la Vraie Religion qui existe entre Dieu et le Fils de la Lumière, il n'y a pas de place pour le mensonge. 

Celui qui ne connait pas le mensonge, ne projettera jamais de mensonge au-dehors. 

Il suivra son Chemin, et Celui-ci va tout droit vers le Haut - traversant directement cet amoncellement de décombres, perçant cette construction intellectuelle de l'homme d'argile qui meuble la cellule de sa prison avec des valeurs intéressantes et belles, et d'une façon telle qu'il ne désirera plus jamais la liberté! 

L'homme d'Eau et d'Esprit loue son Dieu par la Parole de création - parce que seul ce Verbe qui est inné et qui s'extériorisera un jour de lui, prouvera qu'il est un Fils de l'Esprit.  

Car qui pourrait connaître ce Verbe - si celui qui L'a reçu ne Le répand pas? 

Comment peut-on attendre de l'homme d'argile qu'il diffuse le Feu-du-Ciel? 

Le LOGOS - La PAROLE de création - est EN vous. 

Il ne vous faut seulement que vous donner la peine de LE rétablir dans sa GLOIRE - Fils de la LUMIERE!

©1977-2015 Henk et Mia Leene